Installation de Linux sur le portable Toshiba Satellite Pro 4270

Pour une description de la machine, lire le test rapide de la machine.

J'ai installé la distribution Mandrake 7.0 version 2, l'installation personalisé normale se déroule sans problèmes.

Une partition d'environ 1,3 Go est crée pour Linux. La taille de la partition de windows est réduite d'autant sans provoquer de pertes de données. ATTENTION à bien utiliser la version 2 de la Mandrake 7.0, la version 1 pouvant poser des problèmes lors du partitionnement (je l'ai pas vécu, mais seulement lu sur le net, alors prudence).

Lors du démarrage on dispose alors de deux choix pour lancer linux : linux-fb et linux.
Linux-fb correspond à la version FrameBuffer qui permet d'utiliser le mode graphique pour le shell, on dispose alors d'une police de caractères plus jolie, et une meilleure exploitation de la surface d'affichage en mode texte.

L'intérêt du mode framebuffer est que X se lance quand même si la carte graphique n'est pas reconnue.

Carte Graphique

Le premier problème à été de configurer la carte graphique pour le serveur XFree86. C'est la version 3.3.6 de XFree86 qui est installée avec la Mandrake 7.0

Le Toshiba 4270 dispose d'une carte graphique S3 Savage/IX. Il s'agit de la carte 3D la plus rapide dont peut disposer un portable à l'heure actuelle. Elle est très bien supportée par Windows 98, mais sous Linux, c'est une autre affaire.

SERVEUR FB_DEV : MODE FRAMEBUFFER

Après avoir démarré en mode framebuffer, lors du premier lancement de X (avec la commande startx), j'ai obtenu une résolution de 640x480 en 16 bits (mode VESA 111h). Comme l'écran LCD fait 1024x768, j'ai voulu exploiter cette résolution.
En mode framebuffer 1024x768, le mode texte exploite toute la surface de l'écran. Ici, le démarrage de linux mandrake.
 
 

En mode Framebuffer, la manipulation pour changer de mode graphique est particulière.
Voici la marche à suivre pour avoir une résolution de 1024x768 en 16 bits:

  • Editer le fichier /etc/lilo.conf (attention à ne pas commettre d'erreurs, ce fichier servant au lancement du système d'exploitation), pour cela utiliser un éditeur de texte (Pour ma part je préfère utiliser mc).
  • Le fichier lilo.conf comporte une ligne VGA=785, en changeant la valeur en 791, on configure le mode graphique 1024x768 en 16 bits.

  • Le numéro 785 correspond à 311 en hexadécimal, ce qui correspond au mode VESA 111h (640x480, 16 bits). Le 3 des centaines se change en 1.
    Le numéro 791 correspond à 317h, ce qui correspond au mode VESA 117h (1024x768, 16 bits).
    Pour connaitre les modes VESA supportés par la carte graphique, on peut utiliser un utilitaire comme Sandra sous Windows.
  • Sauvegarder les modifications, et activer les changement en exécutant /sbin/lilo
  • Redémarrer l'ordinateur.
  • Vous pouvez consulter mon fichier XF86Config pour comparer.

    On peut utiliser le mode 1024x768 en 8 bits (256 couleurs), mais il faut faire quelques modifications supplémentaires.

  • Mettre VGA=773 dans /etc/lilo.conf
  • Sauver le fichier et faire prendre en compte les modifications en exécutant /sbin/lilo
  • Editer le fichier /etc/X11/XF86Config
  • Aller à la fin de ce fichier où se trouve la ligne Driver "fbdev"
  • Changer les valeur de DefaltColorDepth et de Depth de 16 en 8
  • Sauver le fichier.
  • Redémarrer l'ordinateur.

  • Comme aucune accélération 2D n'est prise en compte, ces deux modes sont très lents (quand on bouge une fenêtre par exemple), mais ça suffit pour taper du texte, et il permettent d'exploiter la résolution maximale de l'écran quand on ne dispose pas du serveur SVGA patché.


    SERVEUR SVGA

    Je ne suis pas parvenu à configurer le serveur SVGA qui aurait permis de meilleures performances. En effet, la seule résolution que j'arrive à obtenir, 320x200 n'est pas vraiment utilisable.
    SERVEUR SVGA patché

    Ce serveur permet d'obtenir une résolution de 1024x768.
    Il est téléchargeable sur le site S3 Planet. On peut aussi télécharger le driver sur le site ftp de S3.

    Pour installer le serveur SVGA, démarrer linux en mode normal, taper linux au lieu de linux_fb au démarrage de l'ordinateur.
    Lancer Xconfigurator (en root), pour le choix de la carte graphique, choisir Unlisted, pour le choix du serveur X, choisir SVGA, pour le moniteur, prendre LCD panel 1024x768, choisir ensuite une résolution comme 1024x768 16bits. La résolution obtenue lors du test est 320x200, mais ce n'est pas grave.

    Une fois le serveur installé, on va installer le serveur patché. Pour celà, il faut lancer ./install.sh, mais on obtient un message d'erreur indiquant que le serveur SVGA n'est pas installé. Il faut modifier le fichier install.sh, mettre en commentaire la ligne contenant le mot 'exit' (en mettant un caractère dièse (#) au début de la ligne) pour ignorer l'erreur :

    if [ ! -e /usr/X11R6/lib/libX11.a ]; then
      echo You must have XFree86 installed.
    #  exit
    fi

    Relancer ./install.sh

    XFree 4:
    Depuis la version 4.0.2, XFree86 supporte cette carte, mais je ne l'ai pas testée.


    SERVEUR VGA16

    Avec le serveur VGA16, j'ai réussi à atteindre 800x600, mais pas 1024x768.


    SERVEUR XIG (commercial)

    Le serveur X accéléré XIG supporte les toshiba 42xx et le savage IX, mais je ne l'ai pas essayé. Voir la liste des nouveaux laptops supportés.
    Modem

    Les winmodems sont supportés depuis quelques temps (voir les liens ci-dessous).
    L'installation sous la Mandrake 8.1 n'a pas posé de gros problèmes (voir ma page linux)

    Notes
    Les informations de cette page peuvent aussi aider à configurer le Toshiba Tecra 8100 qui dispose d'une carte graphique S3 Savage/MX. Elles s'appliquent aussi aux Satellite Pro 4280 et 4320.
    Liens
    Infos et drivers pour installer les cartes S3 Savage IX ou MX sous Xfree 3.3.6
    Infos sur le mode framebuffer chez Suze en allemand ou en anglais (avec un tableau des modes vidéo).
    S3 Planet : Toutes les dernières nouveautés pour les cartes graphiques à base de chip S3, dont le serveur SVGA patché (en anglais).
    Linux on toshiba satellite pro 4270 : Pour installer et configurer linux sur ce notebook (en anglais).
    Linux sur les ordinateurs Toshiba
    Linux on Nec Versa LXI : ce portable disposant d'un puce graphique similaire, les informations peuvent s'appliquer aussi au Toshiba 42xx.

    Page accédée fois depuis le 7 mai 2002


    Dernière modification le 08 mai 2002.

     
    Retour à la page d'accueil