Tenir son appareil photo de manière stable pour améliorer ses photos

 


 

1) Flou de bougé

Avec les appareils photo numériques il est facile de se rendre compte immédiatement que l'on vient de prendre une photo floue en zoomant sur l'écran de l'appareil photo.

Il existe deux grands types de flous : le flou de mise au point et le flou de bougé.

Nous allons nous intéresser au flou de bougé.

Le flou de bougé génère une image pas nette car l'appareil photo a bougé pendant l'exposition (ça peut aussi arriver si le sujet bouge). On considère ici que le sujet est statique et ne bouge pas.

Généralement, on s'accorde à penser qu'il faut une vitesse au moins supérieure à la focale équivalente en 35mm argentique pour éviter le flou de bougé.
Ainsi, prenons l'exemple d'un zoom 18-200mm (non stabilisé) sur un boitier numérique avec capteur APS (coéfficient x1.5 chez nikon).
A la focale de 18mm (focale équiv en 35mm : 28mm), la vitesse minimale sous laquelle il ne faut pas descendre pour avoir des photos nettes est de 1/30e de seconde environ.
De même à la focale de 200mm, on veillera à ne pas descendre sous les 1/250e ou 1/500e de seconde.
Si on destine ses photos à des agrandissements, alors on utilisera une marge de sécurité plus grande. On pourra doubler la vitesse de sécurité par exemple.

 


 

2) Réduire le flou de bougé à main levée.

Il existe plusieurs techniques permettant de tenir son appareil photo de manière plus stable. Ce qui permet d'utiliser des vitesses plus basses que d'ordinaire avec de bonnes chances d'éviter le flou de bougé.

J'ai trouvé sur un forum en langue anglaise la technique de "la main sur l'épaule" que je présente sur cette page.

La technique est simple :

- Positionner ses pieds de manière stable, jambes un peu écartées, tête droite, (la stabilité du corps est importante).
- Mettre sa main gauche sur son épaule droite,
- Tenir son appareil photo avec la main droite,
- Poser son appareil photo un peu avant le coude de manière à ce que l'objectif repose sur le coude.

Et voilà on a un trépied humain assez stable (bipied plus exactement).

- Pour prendre la photo, retenir sa respiration et prendre la photo en pressant très doucement sur le déclencheur (pour ne pas provoquer de mouvement en déclenchant).

 

Avantages de cette technique :

Inconvénients :

 

Voici un détail correspondant à deux photos, l'une prise normalement (à gauche) et l'autre avec la technique décrite (à droite) :


Exemple de flou de bougé du à une vitesse trop faible
Nikon D200 et 50mm à F5.6 1/30e (sans post-traitement)

L'image de gauche comporte un flou de bougé bien visible à cause de la vitesse d'obturation trop faible.

A la même vitesse, mais en tenant son boitier de manière stable, l'image semble bien nette.

Il faut noter que ces détail correspondent approximativement à l'équivalent d'un poster 50x70cm (variable en fonction de votre écran), et que sur un tirage 10x15cm on risque de ne pas voir de différence aussi flagrante.


 

3) Liens

 


 

 

Page crée le 17 sept 2006 - Dernière mise à jour le 19 sept 2006

Contactez moi : Email

 

Index thématique des pages de mon site web

 

Valid HTML 4.01 Transitional